Elisabeth LABORDE-NOTALLE





LA VOYANCE SUR LE DIVAN 

L'association Libre Esprit a accueilli au Centre Communal d'Action Sociale, Mme Elisabeth Laborde-Notalle, psychiatre. Exercant à Paris. Elle a publié: " la voyance et l'inconscient ", consacré aux phénomènes de télépathie à travers la psychanalyse.
Elle a participé à différents débats télévisuels sur ces sujets occultes, a fait preuve d'une grande objectivité en décrivant à travers un regard de femme les phénomènes de voyance énoncés sur elle au cours de ses consultations médicales et la critique de certains de ses confrères psychiatres face à une telle recherche.
Mme Laborde-Nottale a démystifié le coté magique et irrationnel des procédés utilisés par les voyants pour finalement l'intégrer à un phénomène plus psychique. Elle a démontré par de nombreux exemples qu'il n'est pas nécessaire de s'intituler " voyant " pour ressentir de telles perceptions. En effet, à la suite de décès successifs, d'états amoureux, de tentatives de suicide, etc., la personne peut subir une altération de sa conscience propre qui lui permet de percevoir des informations appartenant à la psyché d'un autre sujet.
Après avoir vulgarisé ses découvertes ressenties dans son vécu quotidien avec ses patients et lors de rencontres avec des voyants, elle a insisté sur le danger de perdre son esprit critique et d'être prisonnier de la prédiction énoncée, tout en précisant que notre destinée et intimement tracée dans notre inconscient par des générations antérieures. D'où la nécessité de comprendre et d'utiliser ces données à bon escient, vu le paradoxe de telles conclusions.
Le public attentif et séduit, par cette approche nouvelle, n'en a été que plus réceptif.