Michel HANNOUN    




 

LES SOLITUDES SELON MICHEL HANNOUN

Ce mercredi d'octobre, l'Association " Libre Esprit " accueillait au théâtre d'Annonay Michel Hannoun, maire de Voreppe et conseiller général de l'Isère, vice-président du conseil national des missions locales pour l'insertion des jeunes. Michel Hannoun, dont les travaux sur le racisme et les problèmes de l'intégration ont bousculé pas mal d'idées reçues, abordait à l'occasion le délicat sujet de la solitude ou plutôt des solitudes. Mais si, comme l'a souligné un membre du public, le mythe de la solitude est intemporel (l'intervenant citant des exemples aussi divers que Spartacus ou Mme Bovary), le conférencier devait insister sur les spécificités liées à notre époque, à la modernité et à l'évolution des mœurs, en particulier quant à la position de la femme dans la société. La " célibattante ", fière de son autonomie et de ses multiples activités, jusqu'au jour où elle s'aperçoit que le temps de la maternité est passé, le Don Juan dont l'absence d'amour propre lui interdit l'amour des autres, sont autant de victimes de l'individualisme poussé à l'excès. Mais il y a aussi la solitude du grand-âge, des handicapés, du veuvage, la solitude à l'intérieur du couple, celle de l'agriculteur célibataire, celle subie par l'ouvrier dans l'atelier presque entièrement robotisé, la solitude parmi la multitude urbaine … Tous ces exemples ont frappé par leur vérité ; qui ne connaît dans son entourage au moins une personne confrontée à ce mal actuel ! Au terme d'un échange avec le public qui nous conduisit jusqu'à 23 heures, Michel Hannoun surpris par sa simplicité, son discours ouvert et bienveillant loin de toute démagogie. Il dédicaça son livre intitulé " Nos solitudes, enquête sur un sentiment " et s'avoua charmer par l'accueil annonéen.